En quoi consiste la naturopathie ?

18/09/23

Le naturopathe se positionne davantage comme un guide ou un enseignant. Son accompagnement consiste à vous transmettre des règles personnalisées et élémentaires d’hygiène vitale, pour conserver, acquérir ou augmenter votre force vitale, garante de votre santé. Sa médecine utilise les moyens que la nature met à disposition. Cette discipline est globale, car bien s’alimenter n’est pas suffisant si par ailleurs vous traversez des moments de vie difficiles (par exemple si vous êtes malheureux en amour ou surmené au travail). Le naturopathe ne se limite donc pas à des conseils standardisés mais prend en considération tous les aspects de votre vie. Cette médecine s’appuie sur quelques principes fondateurs :
  • adopter une approche holistique des soins tenant compte de l’unicité de la personne et de son intégralité au niveau du corps, du mental, de l’émotionnel et du spirituel ;
  • découvrir et traiter la cause et non uniquement soulager le symptôme ;
  • stimuler le pouvoir d’auto-guérison du corps humain pour retrouver naturellement son équilibre ;
  • prodiguer des soins qui s’inscrivent toujours dans une intention de ne pas nuire ;
  • rendre autonomes les personnes consultant le naturopathe dans le maintien de leur bonne santé.
Le naturopathe ne procède à aucun acte médical dans le sens de diagnostic ou de traitement des maladies car ceci est du ressort d’un médecin. Il ne prescrira aucun produit pharmaceutique ni ne conseillera de cesser une prescription médicale. Dans quels cas peut-on avoir recours à la naturopathie ? Outre le renforcement de son système immunitaire et l’amélioration de sa santé de manière générale, on peut avoir recours à la naturopathie dans le but d’améliorer sa qualité de vie dans le cadre de certaines pathologies chroniques (allergies, troubles digestifs, problèmes de peau, troubles du sommeil, etc.), pour sortir d’une addiction, pour traiter des troubles d’alimentation et gérer son poids, ou pour accompagner un changement hormonal (grossesse, ménopause, arrêt de la pilule, etc.) ou encore pour gérer le stress et  l’anxiété. Un accompagnement en naturopathie peut aussi aider à diminuer les effets secondaires de certains traitements médicaux lourds. Comment se passe une visite chez le naturopathe ? Lors de la première séance, le praticien dresse un profil complet de son patient et établit un « bilan de vitalité » pour mesurer son niveau de santé, estimer les surcharges et les carences pouvant être à l’origine de ses maux. Ainsi, ce bilan comprend généralement :
  • un examen discret de la morphologie du patient qui renseigne sur la vitalité, les points forts et les points faibles ;
  • une utilisation de différentes techniques, selon le praticien de santé : examen de l’iris, prise de pouls, antenne Lecher, bilan énergétique, kinésiologie, etc. ;
  • un questionnement approfondi sur les habitudes et mode de vie, cadre de vie, activité professionnelle et loisirs, habitudes alimentaires, durée du sommeil, comportement psychologique, antécédents médicaux, etc. ;
  • un examen physique et biologique (facultatif).
En fonction de ses observations et du temps d’échange avec le patient, le praticien élabore ensuite un programme personnalisé employant différentes techniques naturelles dont la nutrition, la phytothérapie, les huiles essentielles, ou encore le massage afin de renforcer sa santé. La première visite dure généralement entre une heure et une heure et demie. Les visites suivantes sont de 30 à 40 minutes. Le tarif moyen d’une consultation se situe entre 50 et 80 euros selon les praticiens et les régions. La Sécurité sociale ne prend pas en charge cette médecine non conventionnée. Mais certaines complémentaires santé le font, pour la totalité ou une partie des prestations*. Il est important de noter que cette approche complémentaire ne remplace en aucun cas un suivi médical par votre médecin traitant ou un spécialiste. Comment trouver un bon naturopathe ? En France, les praticiens font la distinction entre naturothérapeutes (qui peuvent être également des médecins de formation), les hygiénistes naturopathes et les praticiens de santé vitalistes. La profession de naturopathe n’est pas encore réglementée. Afin de s’assurer de la compétence d’un naturopathe, il est préférable de vérifier :
  • qu’il soit diplômé et que le cursus suivi ait été validé par un organisme professionnel national en demandant le numéro d’enregistrement auprès de l’Omnes ou du RNF* ;
  • qu’il fasse partie d’une association professionnelle ;
  • ses références ;
  • qu’il a souscrit une assurance en responsabilité civile et professionnelle ;
  • qu’il a l’autorisation d’exercer.
 
* consultations justifiées par un naturopathe diplômé et enregistré au RNF (Registre des naturopathes de France) ou à l’Omnes (Organisation de la médecine naturelle et de l’éducation sanitaire) ou encore à la Fédération européenne de naturopathie vitaliste.
complémentaire santé pour les 18-55 ans complémentaire santé pour les 18-55 ans

SIMPLE ET RAPIDE !

Votre souscription 100% en ligne

Choisissez votre mutuelle et souscrivez en quelques minutes.

1
Situation
2
Devis
3
Souscription
4
Validation
Demander un devis