Anatomie

Pourquoi la neuroplasticité du cerveau peut nous soigner ?

06/12/23

icone actualité Article

Neurologiquement, le cerveau humain est doté d’une plasticité. En quoi cette caractéristique se révèle être un atout majeur pour notre santé ?

À chaque fois que nous acquérons une compétence, qu’une pensée inédite nous traverse, que nous vivons une nouvelle expérience sensorielle, nous modifions des connexions neuronales.

Cette capacité à créer et recréer, sans cesse, des circuits neuronaux est à la source d’une nouvelle forme de guérison grâce à des thérapies innovantes fondées sur la neuroplasticité. La plupart de ces thérapies utilisent la lumière, la visualisation, les sons, les vibrations, l’électricité, les mouvements pour éveiller cette capacité d’auto-guérison du cerveau et permettre à des patients de retrouver le moral, la marche, la vue, l’autonomie, etc.

Quels sont les différents niveaux d’auto-guérison du cerveau ?

Les récentes découvertes ont prouvé que notre pensée impacte notre santé et peut même modifier notre ADN (1)  ! Longtemps, l’esprit et le corps ont été considérés comme deux entités distinctes. Nous savons aujourd’hui que notre psyché (pensée et émotions) influence nos systèmes nerveux, immunitaire et endocrinien grâce à des neurotransmetteurs*.

Ainsi, des pensées négatives peuvent brider les systèmes naturels de réparation du corps et favoriser l’apparition de certaines pathologies. Une étude suédoise, publiée dans la revue Brain, a prouvé que l’anxiété prolongée augmentait le risque de maladies neuro-dégénératives de 65 % ! De même, les méfaits du stress sur le cœur et la tension artérielle sont bien documentés. À l’inverse, un mental serein et positif favorise le potentiel d’auto-guérison de notre organisme. Le cerveau fabrique naturellement sa propre trousse à pharmacie, sous forme de messagers chimiques corrigeant les dysfonctionnements du corps.

Nous sommes constamment sujets à des attaques extérieures et à des risques de déséquilibre de notre propre organisme. Une dynamique d’échanges et de remise à l’équilibre a lieu en permanence entre nos corps physique, mental et émotionnel, et notre environnement extérieur. Notre état de santé va donc être le reflet de ces échanges, et de l’efficacité de nos différents mécanismes d’auto-guérison.

  1. L’auto-guérison inconsciente

Lors d’un déséquilibre en devenir, notre corps, notre cerveau et notre subconscient anticipent les risques sanitaires à titre préventif. Ils se chargent de les éloigner avant même que nous ayons pu nous en rendre compte. Nous nous sentons naturellement bien grâce à nos mécanismes d’auto-guérison inconscients. Par exemple, l’hiver nous consommons davantage d’aliments riches et nous nous habillons plus chaudement.

  1. L’auto-guérison consciente

Un léger déséquilibre se manifeste et notre conscience l’identifie. Nous sommes donc capables d’analyser le dysfonctionnement et de rétablir, nous-mêmes, l’équilibre. Cela peut passer par un changement de mode de vie, l’utilisation d’huiles essentielles, la pratique de la relaxation, etc. Pour résumer, nous posons un acte de manière décidée en réponse à un dérangement.

  1. L’auto-guérison guidée

Nous entrons dans une forme plus poussée du déséquilibre qui s’exprime par des symptômes mentaux et physiques. L’expression de ces symptômes et de ce mal-être prouve notre incapacité à régler notre problème de façon autonome et spontanée. Nous demandons alors l’accompagnement d’un thérapeute et/ou un traitement médical de courte durée pour nous soigner.

  1. L’auto-guérison assistée

Dans ce quatrième niveau, le déséquilibre est récurrent et s’exprime par des pathologies lourdes et/ou chroniques. Il est alors nécessaire de recourir à un traitement médical et/ou psychologique plus intense sur le long terme.

Quelles sont les médecines qui utilisent la neuroplasticité ?

De plus en plus de professionnels de santé et d’hôpitaux mettent en place des thérapies mobilisant l’esprit pour traiter des maladies, même graves. Voici quelques exemples :

  • en cas de dépression ou d’anxiété, le psychologue accompagne son patient pour qu’il transforme ses pensées négatives afin d’avoir une vision différente de lui-même, de son vécu et de son environnement ;
  • en psychiatrie, le professionnel de santé va prescrire une médicamentation d’anxiolytiques et/ou d’antidépresseurs pour modifier la chimie du cerveau afin d’augmenter les hormones du bonheur et diminuer celles du stress, qui à long terme peuvent occasionner des lésions cérébrales chez le patient ;
  • en cas de traumatisme physique et/ou mental, le neurologue et le kinésithérapeute vont mettre en place des programmes pour que le patient retrouve un haut degré de fonctionnalité en créant de nouveaux circuits neuronaux substituant les connexions d’origine ;
  • en cas d’accident vasculaire cérébral, la répétition d’une compétence anciennement acquise va aider le cerveau à combler voire surmonter les déficits physiques et mentaux ;
  • en cas de douleur chronique, comme la migraine, le médecin va dévier l’attention du cerveau vers une autre zone cérébrale pour en diminuer l’intensité ;
  • etc.

Par la complexité de sa structure et ses nombreuses interactions, le cerveau n’a pas encore livré tous ses secrets. En attendant les nouvelles découvertes médicales, des chercheurs de l’université allemande de Cologne ont démontré que les personnes persuadées que le corps et l’esprit sont intimement liés, tombent moins souvent malades et ont tendance à adopter un mode de vie plus sain.

* Molécule chimique qui assure la transmission des messages d’un neurone à l’autre.
Sources : (1)
https://www.science-et-vie.com/article-magazine/neurones-ils-ont-le-pouvoir-de-modifier-leur-adn

Le conseil de Liz :

Le qi gong, gymnastique douce issue de la médecine chinoise, se révèle être un anti-stress hors pair. À l’aide de mouvements lents et de postures statiques, il calme l’agitation mentale et renforce le pouvoir guérisseur de l’esprit.

Également, rire 1 minute apaise autant que 45 minutes de relaxation.

complémentaire santé pour les 18-55 ans complémentaire santé pour les 18-55 ans

SIMPLE ET RAPIDE !

Votre souscription 100% en ligne

Choisissez votre mutuelle et souscrivez en quelques minutes.

1
Situation
2
Devis
3
Souscription
4
Validation
Demander un devis